Fonds pour les soins palliatifs

en partenariat avec

     

La sophrologie

La sophrologie est utilisée en tant que soin de support notamment pour amoindrir la fatigue, les douleurs et l’anxiété induites par la maladie ; mais également afin de valoriser l’image de soi en se ré-appropriant son corps et de reprendre confiance en soi. La sophrologie est un ensemble de techniques corporelles et mentales qui permettent de prendre conscience de ses propres ressources, de les mobiliser et de les renforcer, afin de se sentir acteur de la gestion des troubles occasionnés par la maladie et/ou des effets secondaires des traitements. Sa pratique permet de « suspendre » pour un moment le temps de la maladie en permettant une baisse des tensions et en favorisant le vécu des dimensions du bien-être.

Comment se déroule un séance ?
Une séance dure environ une heure et comprend 3 grands temps :

  • Un temps d’échange et de dialogue avec le sophrologue permettant l’adaptation de la séance
  • Un temps de pratique où des techniques de respiration, d’exercices corporels et/ou de visualisation peuvent être proposés
  • Un temps d’échange sur le vécu de la séance. A l’issue de chaque séance, des techniques simples à entrainer sont proposées afin de conduire chacun vers plus d’autonomie.

L’hypnose

« L’hypnose, c’est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne » – Erickson

Le terme « hypnose » désigne à la fois un état particulier de conscience et l’ensemble des techniques utilisées pour parvenir à cet état de conscience. La pratique de l’hypnose vient en complément des méthodes développées par le praticien dans sa culture professionnelle d’origine (médecin, infirmier, psychologue…). L’hypnose et l’hypnothérapie ne sont pas des disciplines en soi, mais des méthodes complétant les approches propres à une profession médicale, paramédicale ou psychologique données. Ce qui explique que pour résoudre un problème de santé, il est important de consulter avant tout un professionnel de santé qui choisira les méthodes les plus appropriés (dont l’hypnose fait partie) pour aider à résoudre la difficulté présentée par le patient. La façon dont l’hypnose agit est maintenant connue : elle permet, par un jeu attentionnel impliquant l’imaginaire des patients, de revisiter la réalité et la façon dont le patient la perçoit. Ceci a pour effet de diminuer l’importance des symptômes d’un certain nombre de pathologies, et de développer chez l’individu des comportements inédits, lui permettant de mettre à distance le motif d’une souffrance, voire dans certains cas, de la résoudre. L’hypnose permet à une personne de prendre soin de soi et de développer pour se faire des dispositions internes et comportementales nouvelles.

 

La socio-esthétique

La Socio-Esthétique : véritable moyen complémentaire d’accompagnement et de prise en charge globale des personnes, le socio-esthétique est la pratique professionnelle de soins esthétiques auprès d’un public fragilisé sur le plan physique, mental, social. Les interventions se font dans le respect du désir du bénéficiaire. Les prestations sont une invitation à la relaxation et un encouragement à l’autonomie.
Objectifs :

  • Apporter un mieux-être, confort et bien être Encourager la personne à garder ou à reconstruire son identité
  • Aider les personnes en tenant compte de leur corps, de leurs émotions et de leurs sentiments
  • Favoriser la restauration de leur image corporelle et revaloriser l’image de soi
  • Redonner confiance aux personnes, leur permettre de renouer plus facilement avec l’extérieur, après une hospitalisation
  • Faciliter l’échange, la parole, le lâcher-prise

Comment se déroule un séance ?
Lors d’une séance, le bénéficiaire profite d’une parenthèse d’intimité, de tranquillité et de légèreté propice à la communication, soins et massages relaxants du visage et du corps, beauté des mains et des pieds, maquillage, conseil en image.

Pour aller plus loin : le site du Fonds pour les soins palliatifs.

Que sont les approches complémentaires ?

Il s’agit de l’ensemble des soins et soutiens nécessaire aux personnes, parallèlement aux traitements spécifiques, lorsqu’il y en a, tout au long de la maladie. En effet, parce que la maladie a des répercussions sur plusi eurs aspects de la vie quotidienne (douleur, fatigue, modification de l’image corporelle…), il parait judicieux de considérer le soin de manière globale. Ainsi, les soins de support visent à l’amélioration de la qualité de vie de la personne autant sur le plan physique, psychologique et social. Ils viennent en complément des traitements spécifiques et ne s’y substitue en aucune manière mais permettent de prendre en compte la diversité des besoins propres à chaque personne durant sa maladie.